Spécial enseignants , Publié le 16/12/4569

Parcours patrimoine 2017/2018 : ouverture des inscriptions

"La Création au fil de l'eau" et "Génie (industriel) et eau" : cette année Passerelles patrimoines propose aux enseignants de l'Académie deux parcours au choix. Tous deux déclinent le thème de l'eau, l'un sous l'angle de la création artistique et de l'environnement, le long notament du désormais célèbre parcours "Le Partage des eaux" ; l'autre sous l'angle du génie industriel autour du bassin d'Annonay, sur les traces des inventeurs et entrepreneurs ardéchois d'hier à aujourd'hui.

L'occasion, dans les deux cas de rencontrer des professionnels du patrimoine, entre art et sciences, et de (re)découvrir les trésors qui nous entourent.

Ces rencontres sont gratuites et ouvertes à tous les enseigannts de l'Académie de Grenoble, premier et second degrès, toutes disciplines confondues.

Inscription obligatoire auprès de la DAAC, jusqu'au 30 septembre (nombre de places limité).

"La création au fil de l'eau" : quand le patrimoine naturel rencontre l'art

Un phare entre Atlantique et Méditerranée

Situé en surplomb de la vallée très encaissée de la Borne, le Moure de l’Abéouradou offre une vue exceptionnelle sur les bassins versants Atlantique et Méditerranée. L’oeuvre de Gloria Friedmann est un phare bleu commun à la mer et à l’océan. Ici, la vue s’ouvre à 360°. Un espace propice au repos, à la contemplation mais aussi à des découvertes plutôt inattendues au coeur du massif du Tanargue... Entre Atlantique et Méditerranée, entre terre et mer, entre art et nature.

  • Intervenants : Eléonore Jacquiau-Chamska, chargée de production artistique, et/ou Arnaud Berat, chargé de mission éducation, au Parc naturel régional des Mont d’Ardèche, et un accompagnateur moyenne montagne.
  • Lieu : Borne
  • Date : Mercredi 4 octobre 2017 de 14h à 17h

Une tour à eau en phonolithes

Et si la Loire, en plus du long chemin qu’elle parcourt jusqu’à l’Atlantique, se jetait aussi dans la Méditerranée ? Le Mont-Gerbier-de-Jonc fonctionnerait alors comme une « tour à eau »... Partant de cette hypothèse, Gilles Clément a imaginé une «Tour à eau en phonolithes». Cette roche volcanique, sur laquelle l’eau se condense et ruisselle jusqu’au creux de la tour pour filer ensuite soit vers l’Atlantique, soit vers la Méditerranée.

  • Intervenants : Eléonore Jacquiau-Chamska, chargée de production artistique, et/ou Arnaud Berat, chargé de mission éducation, au Parc naturel régional des Mont d’Ardèche, et un membre de l’association Elips.
  • Lieu : Sagnes-et-Goudoulet
  • Date : Mercredi 18 octobre 2017 de 14h à 17h

1020 km et De l’autre côté…

D’un côté, il y a le Mont-Gerbier-de-Jonc et l’artiste Olivier Leroi qui a réalisé une oeuvre en trois parties axée sur le fleuve Loire. De l’autre, il y a l’artiste Stéphane Thidet qui a choisi d’investir la Chartreuse de Bonnefoy, à travers la création d’une oeuvre tout en lumières et en reflets. Un site naturel emblématique, source d’un des plus grands fleuves de France, devenu site culturel au fil des siècles : le Mont-Gerbier-de-Jonc. Et un site culturel, empreint de l’histoire des Hommes, niché au coeur d’un site naturel exceptionnel : la Chartreuse de Bonnefoy. Deux exemples où art et nature se conjuguent avec l’eau.

  • Intervenants : Eléonore Jacquiau-Chamska, chargée de production artistique, et/ou Arnaud Berat, chargé de mission éducation, au Parc naturel régional des Mont d’Ardèche, et Elodie Blanc chargée de mission patrimoine à la Communauté de communes de la Montagne d’Ardèche
  • Lieu : Chartreuse de Bonnefoy, puis Mont-Gerbier-de-Jonc
  • Date : Mercredi 8 novembre 2017 de 14h à 17h

Alba-la-Romaine : et au milieu coule une rivière…

Le théâtre Antique d’Alba-la-Romaine a la particularité d’être traversé par un ruisseau, le ruisseau du massacre. Il s’agit même du seul téâtre connu en Gaule à être traversé par un ruisseau. Un ruisseau qui était à priori là avant le théâtre et qui a été canalisé au fil des modifications du monument.

  • Intervenants : Pierre André, archéologue-architecte coopté par le Royal Institut of the British Architect et un membre de l’équipe de MuséAl
  • Lieu : Alba la Romaine
  • Date : Mercredi 29 novembre 2017 de 14h à 17h

S'inscrire au Parcours "La création au fil de l'eau"

Rens. : DAAC - Valérie Vedrenne - Valerie.Vedrenne@ac-grenoble.fr / 04 76 74 75 19


"Génie (industriel) et eau" : ou les inventions d'hier et d'aujourd'hui au fil de l'eau

Un savoir-faire à fleur de peau : le parchemin

Depuis trois générations, la Maison Dumas travaille le parchemin. Un savoir-faire intimement lié à l’eau et qui a traversé les âges. Des premiers parchemins de Pergame, concurrents directs des papyrus égyptiens, à l’industrie du luxe, en passant par les tambours de la Garde Républiquaine, la parcheminerie n’a cessé de se réinventer tout en conservant des gestes et techniques ancestraux et toujours liés à l’eau.

> Visite guidée de la tannerie parcheminerie inscrite à l’inventaire des métiers d’art rares et détentrice du label « Entreprise du Patrimoine Vivant », suivie d’un atelier (sous réserve)

  • Intervenants : Frédéric Dumas, parcheminier
  • Lieu : Annonay
  • Date : Mercredi 29 novembre 2017 de 14h à 17h

Inventeurs de papiers : Canson et Montgolfier

L’eau est un élément essentiel dans la fabrication du papier, notamment pour sa force motrice et pour sa qualité. Car seule une eau douce permet de fabriquer un papier de qualité. C’est pour cette raison que, dès le milieu du XVIIe siècle, au bord de la Deume à Davezieu, s’est installé un petit moulin dédié à la fabrication du papier. Un petit moulin devenu Manufacture Royale puis industrie. C’est là que la famille Montgolfier va s’établir et qu’Etienne et Joseph de Montgolfier, relayés par leurs descendants, vont rivaliser de génie et donner naissance à de nombreuses innovations techniques.

> Visite guidée du musée Canson et Mongolfier, démonstration de fabrication de papier et focus sur les Montgolfier inventeurs.

  • Intervenants : Marie-Hélène Reynaud, conservatrice du Musée Canson et Montgolfier
  • Lieu : Davezieu
  • Date : Mercredi 17 janvier 2018 de 14h à 17h

Marc Seguin, inventeur de ponts et autres...

Neveu de Joseph de Montgolfier, Marc Seguin fut tant un inventeur qu’un entrepreneur passionné. Inventeur notamment du pont suspendu, il n’a eu de cesse d’innover et d’entreprendre tout au long de sa vie. Sa dernière demeure, située à Annonay, abrite d’exceptionnels témoignages de l’oeuvre et du génie cet homme particulièrement visionnaire.

  • Intervenants : Jean-Marc Lefèvre et Valérie Lefèvre-Seguin
  • Lieu : Annonay
  • Date : Mercredi 31 janvier 2018 de 14h à 17h

Le barrage du Ternay : le génie industriel d’aujourd’hui

Le barrage du Ternay gère toute la réserve d’eau du bassin d’Annonay. Il s’est récemment doté d’une micro-turbine électrique unique en France. Une innovation qui permet de conjuguer développement économique et préservation de l’environnement. L’occasion également de faire le lien entre le génie industriel et technique d’autrefois et les problématiques actuelles entre industrie, innovation et environnement.

> Visite guidée du barrage

  • Intervenants : élus et techniciens d’Annonay Agglo (sous réserve)
  • Lieu : Annonay
  • Date : Mercredi 7 février 2018 de 14h à 17h

S'inscrire au Parcours "Génie (industriel) et eau"

Rens. : DAAC - Valérie Vedrenne - Valerie.Vedrenne@ac-grenoble.fr / 04 76 74 75 19


Ces parcours patrimoine sont organisés dans le cadre des « ItinerArts patrimoine», en partenariat avec la Délégation Académique aux Arts et à la Culture du Rectorat de l’Académie de Grenoble et la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale de l’Ardèche.
Ils s’adressent aux enseignants des premier et second degrés de l’Académie inscrits auprès de la DAAC.

 

Télécharger le programme complet du Parcours patrimoine 2017/2018